Au coeur des saisons, Signé Marc Faivre

Une belle balade pour une cueillette de légende et une soupe extra

 

On la voit partout en ce moment … sur tous les blogs culinaires tendance, sur les étals des marchés parisiens, à la carte de tous les grands restaurants … une plante de montagne, une plante sauvage, une plante mystérieuse devenue coqueluche du microcosme culinaire … mais qu’est ce donc que cet ail ? Remontons à la source … chaussures de montagne aux pieds, opinel en poche, on est paré … plus qu’à gravir les sommets jurassiens à la recherche de cette plante légendaire.

Des tapis dans les sous-bois jurassiens, de grandes feuilles vertes qui poussent juste à la fonte des neiges … de quoi nourrir les ours après leur longue nuit d’hiver … les légendes aussi sont belles dans le Jura … comme chaque année, nous sommes allés ramasser le fameux ail des ours, la neige fondue, le printemps encore balbutiant, c’était le bon moment. Il faut ramasser les feuilles avant la floraison. Juste froissées dans la main, elles dégagent alors une odeur d’ail caractéristique. Et comme chaque année … nous craignions de rencontrer l’ours se régalant d’ail, c’est le sien après tout … les légendes sont tenaces 😉 … il n’était pas là, alors on a ramassé de quoi faire une soupe extraordinaire … oui, oui, on vous donne la recette, promis, ça vient  … et puis on lui a laissé quelques feuilles à manger quand même. On est partageur. 🙂

ail des ours marc faivre article

Soupe à l’ail des ours

ingrédients pour 8 personnes

500 g de feuilles d’ail des ours – 1 poireau – 1 oignon – 100 g de farine – 80 g de beurre – ¼  litre de crème – sel – 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Juste après la fonte des neiges, cueillir l’ail des ours. Emincer le poireau et l’oignon. Dans un faitout faire suer le poireau et l’oignon et éviter toute coloration. Singer avec la farine. Mélanger comme pour faire un roux blanc. Mouiller avec 2,5 litres d’eau. Ajouter l’ail des ours, saler et cuire 45 minutes. En fin de cuisson mixer. Ajouter la crème et rectifier l’assaisonnement. Ciseler 50 g d’ail des ours, passer dans de l’huile d’olive et saler. Disposer sur la soupe très chaude, servir.

… il paraîtrait que même les ours sont fans de la soupe du BON ACCUEIL marc faivre … ah ! les légendes !

Bonne balade … ça se mérite une soupe à l’ail des ours … faut grimper au sommet des cimes jurassiennes … en plus d’être bon, c’est beau … et bon appétit !

 

Share Button