Signé Marc Faivre

pour Léa … et pour tous les gourmands

L’un des desserts préférés de Léa et de toute la famille … rien de mieux qu’une bonne glace vanille, on est d’accord !? 🙂 … découvrez une belle recette d’été, l’un des incontournables du Bon Accueil. Claude et René préparaient déjà un délicieux vacherin glacé, des glaces – maison, cela va de soi ;-), de la meringue et de la chantilly … oui, vous aussi, vous salivez déjà 😛 … Catherine et Marc avaient repris la recette pour le plus grand plaisir de leurs filles. A votre tour ! 😉

Ingrédients : pour 6 personnes

Meringue : 100g de sucre glace – 100g de sucre semoule – 100g de blancs d’œufs –

Crème chantilly : 3dl de crème liquide – 100 g de sucre glace –

Glace vanille : 1/2l lait – 150g de sucre – 8 jaunes d’œufs – 1/4l de crème – 2 gousses de vanille Bourbon-

Sorbet fraise : 500g de fraises – 100g de sucre glace – 1 jus de citron –

Confectionner la meringue : monter les blancs d’œufs avec 1/3 du sucre semoule. Ajouter le reste une fois les blancs bien fermes. Incorporer délicatement le sucre glace à l’aide d’une spatule. Façonner des meringues allongées et fines à l’aide d’une poche à douille. Cuire à 100°C pendant 4 heures.

Préparer la glace vanille : chauffer le lait et la crème avec les gousses de vanille et laisser infuser 15mns. Verser sur les jaunes d’œufs et le sucre blanchis. Cuire comme une crème anglaise en remuant sans cesse jusqu’à 82°C. Pour couper rapidement la cuisson, débarrasser dans un récipient froid et le plonger dans de l’eau glacée. Il est préférable de laisser maturer une demi-journée avant de turbiner la glace.

Préparer le sorbet : mixer les fraises nettoyées. Ajouter le jus de citron pressé, sucrer selon votre goût et turbiner.

Préparer la chantilly : monter la crème et incorporer le sucre glace à la fin.

Dresser dans des coupes froides, la glace vanille, le sorbet fraise, la crème chantilly et les bâtonnets de meringue. Agrémenter de quelques fraises coupées.

 Et une délicieuse photo de Jack Varlet 🙂 vacherin glace faivre

Le vin : Jurançon moelleux, Symphonie de novembre, Domaine Cauhapé

Share Button